Acupression - Cours Radiesthésie / Magnétisme / Acupression

Aller au contenu

Menu principal :

Acupression


C’est une méthode de massage par pression des doigts sur les points d’acupuncture



Définition :   du latin « acus » / point, aiguille, arc et « pressus » / pression


Les Chinois découvrirent que presser certains points précis sur le corps soulageait la douleur et avait également des bienfaits sur d'autres parties du corps, éloignées du point pressé.
-   Progressivement avec le temps, ils trouvèrent d'autres points qui non seulement faisaient disparaître la douleur, de réduire les tensions musculaires, de stimuler la circulation et aussi influencer le bon  fonctionnement de certains organes internes.


Au lieu d'utiliser des aiguilles comme dans l'acupuncture, l'acupression utilise les doigts pour faire pression sur les différents points de la théorie des 12 + 2 méridiens suivant la  « Médecine Traditionnelle Chinoise ou MTC», dans lesquels circule l’énergie vitale QI.

***
Exemple :    Méthode de traitement

D’un point douloureux (une petite enflure) sur le trajet d’un méridien


Le massage et la dispersion :   Il est plus particulièrement destiné à calmer les douleurs et de relaxer les nerfs.

En pratique :   
Il suffit d'appuyer doucement  par effleurage sur le point douloureux « en montant et descendant ou de gauche à droite», soit avec à la pointe du pouce ou de l’index et de répéter plusieurs fois l'opération,  jusqu’à que la douleur diminue.

Quelques conseils :   
La maîtrise de cette technique de massage est une condition sine qua non, le massage étant un art du toucher,  l'habileté des mains est requise, ainsi que la connaissance des points du méridien concerné.
-   Tout au long du massage, le masseur doit savoir écouter le corps de son patient et déceler chaque réaction pour agir en conséquence.

Symptômes 

Le corps humain se compose de différents systèmes et qui assurent à l’intérieur du corps des tâches bien définies.   Chaque système du corps humain est constitué de différents éléments (organes, tissus, cellules, etc.) qui s’associe pour le fonctionnement du corps. La dénomination des systèmes est basée sur les fonctions qu’ils assurent. 


Le systèmes nerveux

Il se compose du cerveau, du cervelet, du tronc cérébral, de la moelle épinière et des nerfs. Il est responsable de l'analyse, de la coordination et assure la communication entre l'organisme et son milieu ainsi que la communication entre les organes.  


Le système respiratoire

Son rôle de l’appareil est de fournir l'oxygène (O2) à notre organisme et d'éliminer le gaz carbonique ou dioxyde de carbone (CO2). Son fonctionnement est lié à ceux des systèmes : circulatoire et nerveux.

Le système circulatoire

Le cœur est un organe vital permettant au sang de circuler partout dans le corps.
-    Il permet d’acheminer le sang vers les poumons pour y déposer le CO2 et le recharger avec de l’O2.
-    Les vaisseaux forment un réseau acheminant le sang à l’ensemble des tissus de notre organisme.
-    Le sang permet ainsi d’effectuer les échanges avec l’ensemble des organes en transportant l’oxygène et les nutriments indispensables à la vie et en récupérant les déchets toxines et dioxyde de carbone.
-    Il ramène les déchets comme le CO2 et l'urée vers les organes excréteurs.

Le système digestif
Il permet l'entrée, la digestion et l'absorption des nutriments dans l'organisme. Les organes de la cavité abdominale constituent le système digestif. La digestion se réalise dans le tube digestif, grâce à des substances digestives sécrétées par les organes comme le Foie ou le Pancréas.
-   Cette digestion mécanique est accompagnée par une digestion chimique exercée par la salive (glandes salivaires) et la nourriture broyée est amenée à l'estomac par un mouvement de constriction de  l'œsophage et le bol sucs gastriques (glandes gastriques) très acides.
-    Le schisme est alors propulsé dans l'intestin grêle où la digestion chimique se poursuit par l'ajout de la bile (Vésicule Biliaire), le suc pancréatique (Pancréas) et les sucs intestinaux (glandes intestinales).
-    Les nutriments sont alors absorbés et envoyés dans le sang. Le gros intestin absorbe l'eau et les sels.
-   Le rectum compresse les déchets qui sont expulsés par l'anus.

Le système urinaire et génital

L’appareil urinaire purifie le sang, évacue les déchets et contrôle le niveau d`hydratation du corps.
-    La purification du sang est assurée par les reins et simultanément, les reins règlent l’acidité et les minéraux salins du sang, ainsi que la concentration d’autres substances chimiques importantes.
-    Le rein reçoit le sang par l'artère rénale qui le distribue dans le cortex rénal. Il prend alors la direction des néphrons (unité fonctionnelle du rein, responsable de la purification et de la filtration du sang).
-    Dans le glomérule (peloton vasculaire), l'urée, l'eau, le sel passent par diffusion vers le tube urinifère.
-    L'urine (solution d'urée concentrée) prend la route du tube collecteur et se déverse successivement dans les calices rénaux, le bassinet, l'uretère, la vessie et finalement l'urètre.

Le système endocrinien

Elle contrôle et régularise les activités métaboliques de l'organisme. Le système endocrinien est composé des glandes endocrines qui sécrètent leurs hormones directement dans le sang et ont une influence spécifique sur les différents organes et tissus.
-    L'hypophyse est considérée comme la glande maîtresse du système car elle sécrète des hormones qui contrôlent les autres glandes
-    Le pancréas est res¬ponsable de la sécrétion d’enzymes digestifs, mais il produit aussi l’insuline qui est indis¬pensable au contrôle du taux de sucre sanguin et cellulaire

Le système reproducteur
Assurer la reproduction de l'espèce.
-    Il détermine les différences physiques, le sexe et assure la fécondation de l’ovule par le sperme.

Le système immunitaire
Il nous défend contre des molécules étrangères à notre orga¬nisme.
-    Nous formons des anticorps spécialisés contre ces molécules (appelées antigènes) et grâce à des cel-lules (globules blancs), nous détruisons ces antigènes.
-    Ce mécanisme est capital pour nous défendre contre les infections.
     (La vaccination est basée sur ce principe de défense et provoque la préparation des anticorps).

Traitements par Acupression
En prenant comme réfèrence ses systèmes de fonctionnement du corps humain, on va intervenir au niveau des soins, au niveau de la colonne vertébrale suivant les différentes vertèbres :

-    Vertèbres Cervicals :   pour les différents symptômes les symptômes concenant les membres supérieurs.
-    Veryèbres Dorsales :   pour les différents symptômes les symptômes concernant les organes.
-    Vertèbres Lombaires:   pour les différents symptômes les symptômes concenant les membres inférieurs.

En pratique :
Si l'on connaît les trajets des 12 + 2 méridiens majeurs de la « Médecine Traditionnelle Chinoise ou MTC», on détient la clef de traitement de nombreuses maladies.

Ainsi la méthode de l'acupressure permet de déceler les plus petits symptômes et de soigner les différents problèmes avant qu'ils ne deviennent trop graves.
- Avec la pratique, les mains devenant très sensibles, peuvent trouver plus facilement et sans difficultés les points des méridiens qui sont bloqués et les débloquer en massant.



 
Retourner au contenu | Retourner au menu